dimanche 22 janvier 2017

[Chronique 61] Imagine le reste de Hervé Commère


Page: 419
Auteur: Hervé Commère
Editions: Fleuve Editions
Collection: Littérature
Où l'acheter: Broché / Poche / E-book

Résumé:

Imagine le reste c’est l’histoire d’un sac, qui passe de main en main et qui change le destin des hommes qui ont cru le posséder.
Karl et Fred, d’abord les deux meilleurs amis du monde, deux frères. Des petits coups à droite à gauche, quelques trafics, un peu de contrefaçon, quelques vols de voitures et la prison aussi.
Et puis un jour Fred arrive chez Karl et lui annonce leur départ imminent en lui montrant un sac plein de billets mauve. Deux millions d’euros. De quoi avoir la vie dont ils rêvaient, et surtout, de quoi aller chercher Carole, la fille qu’ils ont toujours aimée, qui les a quittés et que Fred compte épouser.
Mais sur la route qui doit les conduire à Carole, alors que les deux amis dînent tranquillement en savourant leur victoire, leur voiture est volée sous leurs yeux et avec elle le sac contenant les millions.
Les voleurs volés à leur tour, tout aurait pu s’arrêter là, mais l’histoire ne fait en réalité que commencer… ou continuer…
Car le sac est passé entre les mains de Nino, un chanteur qui croupit dans un bar de nuit et qui est le seul à ignorer son talent. C’est sa fuite avec le sac volé qui lui permettra, contre toute attente, de devenir un rock star mondialement connue. Et c’est à cause de ce sac qu’un jour, ce chanteur en pleine lumière, aussi connu que Mick Jagger, disparaîtra au faîte de sa gloire pour ne réapparaître que deux ans plus tard…
Que s’est-il passé entre temps ? Vous le saurez en lisant cette histoire…


Mon avis:

Première déception de l'année et je suis déçue d'être déjà tomber sur un lecture qui me laisse entre le " j'ai bien aimé mais... je n'ai pas non plus aimé... " je suis vraiment entre les deux mais je reste malheureusement, plus sur la déception que sur le j'ai aimée car je me suis énormément ennuyée pendant cette lecture.

Je m'explique, l'histoire à vraiment du mal à démarrer étant une lecture commune, j'ai demandée à la lectrice avec qui je lis ce livre ce qu'elle en pensait pour cette première partie et elle m'a dit la même chose, c'est lent. Nous avions donc penser toutes les deux que c'était sûrement pour que l'on s'attache plus facilement aux personnages, qui dans la première partie sont Karl et Fred. Au bout du neuvième ou dixième chapitre effectivement l'attachement à ces deux personnages s'est montrer, mais la fin de cette première partie arrive et là pour ma part, ça m'a énormément refroidie c'est très triste le destin qu'arrive à Fred car de plus après cette première partie (sur quatre) nous ne reverrons aucun de ces deux personnages, sauf Karl mais vraiment à la toute fin et avec un destin qui m'a également déçue, je ne l'imaginais pas finir comme ça, je pensais qu'il aurait repris sa vie en mains etc mais c'est tout le contraire.

Arrive donc la deuxième partie du livre, qui se passe avec Nino Face une future star d'un groupe de rock.
Ce fameux Nino, connaît Karl le grand gaillard bien massif aux fréquentations bizarres et un peu mafieux mais au cœur d’artichaut. Sauf que Nino en doit une à Karl (son voisin du dessous) pour lui avoir sauver la vie de plusieurs jeunes complètement ivres, entrain de le tabasser. Donc Nino va rendre un service à Karl sans savoir vraiment quel service il est entrain de lui rendre jusqu'à trouver dans la renault 5 de Karl un sac pleins de liasses de 500 € en tout il contient 2 millions d'euros, du coup Nino a la bonne idée de volé la voiture de Karl, s'en aller, loin et sans plus donner aucunes nouvelles à personne. Voilà en gros l'histoire c'est ça, Fred a volé à Serge Cimard (celui qui dirige les deals donc le patron de Fred et Karl) le sac pleins de billet pour qu'ensuite Nino le vole avec la voiture de Karl (qui en fait est la voiture de la mère de Karl).

Comme vous l'aurez compris, l'histoire tourne autour d'un sac remplis au final de faux billets. Du coup on y trouve beaucoup de répétitions, en plus de la lenteur de l'histoire et bien voilà. J'ai trouver l'histoire assez plate et j'ai terminée le livre en le feuilletant et lisant les quelques lignes des fins de chapitres.

Pour conclure, je n'ai rien à redire sur la plume de l'auteur fluide et efficace, ni sur la base de l'histoire juste qu'il y a peut-être eut un manque de profondeur dans l'histoire, trop de répétitions et peut-être aussi une perte dans des détails dont on se fiche un peu (enfin de mon avis car cela concerne que mon ressentis d'autres personnes ont beaucoup aimer cette histoire et l'on très très bien noter !). J'ai pas du tout accrocher avec Nino j'ai trouvée qu'il manquer de peps, de caractère et cela m'a valu la suite de l'histoire puisqu'elle se passe avec ce personnage.

Je recommande ce livre aux personnages qui n'ont pas de soucis avec les histoires raconter à la troisième personne et qui sont amateur de littérature avec un léger soupçon de polar / thriller.

Ma note:

2,5 / 5